BLOG / DEUIL

8 CLES POUR SUPPORTER LE DEUIL

11.29.19

Vivre un deuil est sans nul doute la plus lourde épreuve qu’un être humain ait à vivre. C’est une souffrance cruelle et parfois insupportable car il n’y a pas de solutions pour défaire ce qui nous fait souffrir. On le sait, on va endurer le manque et ses incidences des mois, des années, voir pour toujours. Perdre une personne que l’on aime est une peine indescriptible, insoutenable mais pour autant pas insurmontable.

J’ai souhaité répertorier 8 clefs qui peuvent aider lorsqu’on traverse cette terrible épreuve qu’est le deuil :

  1. Être entouré : il est important de pouvoir partager son fardeau, c’est un moment qui requiert écoute et empathie, voir une assistance particulière. L’idée est de ne pas se sentir seul(e) face à sa douleur, de se sentir compris(e) dans sa peine.
  2. Parler du défunt : si vous avez des proches en commun, il peut être bon de vous remémorer des souvenirs et de discuter de cette personne qui vous manque. Le meilleur moyen de faire revivre une personne c’est encore d’en parler.
  3. Être confronté au corps du défunt ou à des photos de la personne si elle était malade pour bien se rendre compte que le défunt est parti et de l’accepter. Voir le corps peut aider certaines personnes à vraiment réaliser que la personne est partie. Nb : attention, il faut sentir si on est capable de supporter de voir un corps sans vie.
  4. Accepter toutes ses émotions : même si elles ne semblent pas politiquement correctes dans ces circonstances ! Oui on peut en vouloir au défunt d’être parti et oui, cette personne n’était pas forcément une sainte du temps de son vivant et non ce n’est pas pour autant un manque d’amour !
  5. Avoir toutes les informations manquantes sur les circonstances, par exemple en cas de suicide. L’absence de réponses pouvant exacerber les émotions difficiles et bloquer à une certaine étape du deuil, rassembler certaines pièces du puzzle, pour aider à accepter la situation.
  6. Faire des actes symboliques : on peut vouloir répandre les cendres dans un lieu particulier, planter son arbre préféré, enterrer une lettre qui lui était destinée, allumer des bougies, prier… Ce qui nous parle ou ce qui aurait parlé au défunt est toujours bénéfique.
  7. Dire « au revoir » : lui dire ce qu’on a sur le coeur et le laisser partir. J’ai crée à cet effet une méditation guidée téléchargeable sur mon site très bientôt.
  8. Consulter un médium : si vraiment le chagrin ne passe pas, on peut décider de lui parler au travers d’un médium. Cela peut aider bien sûr à avoir des messages qui nous manquaient pour avancer, si tenté évidemment que l’on ne tombe pas sur un charlatan et qu’on y croit.

J’espère que ces « tips de vie » comme je les appelle pourront vous aider à traverser ce moment turbulent qui appartient aussi au cycle de la vie.


Si l’épreuve se fait trop lourde, n’hésitez pas à me consulter à distance par téléphone, ou en présentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *